JPF 44 - JEUNES POUR LA FRANCE Philippe de Villiers

Site d'information du mouvement de Philippe de Villiers. Jeunes pour la France Loire atlantique- jpf 44

11 novembre 2007

JPF_44_logo
   

 Philippe de Villiers a depuis longtemps voulu intégrer les jeunes au sein du MPF, c’ est pourquoi dans chaque département se trouve un groupe Jeunes Pour la France (JPF)
        En
Loire-Atlantique depuis plus d’une année, nous avons mis en place un groupe JPF 44 tourné vers la formation des jeunes. Nous nous retrouvons le vendredi de 19h30 à 21h00 toutes les 6 à 7 semaines.

        Durant ces rencontres nous travaillons et réfléchissons sur des thèmes divers et variés autour d’ un verre.L’an passée, de décembre à juin, nous avons eu 5 réunions sur les thèmes suivants:
               - La géopolitiques (2 réunions)   
               - Il faut liquider l’héritage de mai 68   
               - L’ impact de la génétique et de l’éthologie
                 sur les  comportements sociaux
               - L’ immigration

        Pour chaque thèmes, un intervenant est prévu. Il expose le sujet et ensuite nous débattons librement tous ensemble.
         Les cafés politiques vont enfin reprendre par une réunion le 14 décembre sur le thème:

      " Les origines historiques et l' évolution des droites en France".

        Pour plus de renseignements sur la réunion ou si vous voulez rejoindre les JPF 44 n' hésitez pas à me contacter.

 


        Matthieu Port,  responsable JPF 44
        jpfnantes@yahoo.fr
        06 17 84 05 40

                                                                                                                                                                

                                                                                                                                             

   
                           

Posté par jpf44 à 18:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Votez pour le site JPF 44 [en cliquant ici]

Commentaires

    Les JPF de Loire Atlantique nous ont fait part d'une aimable invitation à un café-politique sur "les Droites en France et leur histoire" ce vendredi 14 décembre à Nantes.

    Nos "cousins germains" ont en effet entammé il y a déjà plusieurs mois un cycle de topos/débats sur des thématiques fédératrices ("Il faut détruire l'esprit de 68" etc..) pour toutes les composantes et les sensibilités de la Droite sans complexes.
    Reprenant la formation et l'évolution des trois droites légitimiste, orléaniste et bonapartiste, l'intervenant a su montrer avec qualité, et ceci depuis les origines germaniques, romaines et gauloises, les principes directeurs et les conséquences passées et futures sur les régimes et les Hommes.
    C'est ainsi que purent être décryptées nombre de comportements et de positionnements politique contemporains, à l'aide des grilles de lecture initiées par le regretté René Raymond.
    La fin de la soirée se déroula sous le signe de l'amitié et du respect mutuel autour d'un délicieux cassoulet qui sut faire taire les oppositions !

    Gonzague de Chantérac
    www.jeunescni44.blogspot.com

    Posté par Jeunes CNI 44, 15 décembre 2007 à 00:46
  • I have been visiting various blogs for my term paper research. I have found your blog to be quite useful. Keep updating your blog with valuable information... Regards

    Posté par Term Papers, 17 février 2010 à 10:33
  • Moment de détente

    ILS SONT DE RETOUR !! ILS SONT DE RETOUR !!! hurla frénétiquement la dame âgée aux yeux hagards tout en levant un bras raide et vindicatif en lisant le résultat des dernières élections sur le téléscripteur installé au devant de la mairie. Son mari, un petit homme sec et distingué, lui asséna un grand coup de cane sur le bras obscène en s’exclamant : TA GUEULE, TU VAS NOUS FAIRE REPERER....devant un parterre de badauds réprobateurs rassemblé devant la mairie.

    Je relatais cet incident lors du dîner mensuel qui se tenait hier soir et qui réunissait les membres de l’Association Culturelle des Hellénistes de Sixt-Fer-à-Cheval dont votre bon serviteur en est le doyen éclairé par ailleurs, et les réactions de réprobations ne se firent par attendre.

    AH, LA SALOPE !... s’exclama mon voisin, boucher de son état, pratiquant dans le même chef-lieu et qui a la particularité étrange pour cette profession d’être végétarien. Cela lui était venu au retour d’un voyage aux Indes qu’il avait gagné lors d’une loterie au dernier comice agricole de la région. Cette déclaration péremptoire fut repris par un tonitruant : FAUT LA TONDRE !...lancé par son vis-à-vis. Un facteur à la retraite dénommé Pli-rouge dont on ne sait si ce sobriquet lui provenait des trois litres de Kiravi qu’il ingurgitait quotidiennement lors de ses tournées pédestres dans les monts du canton ou en raison de la carte de la CGT qu’il avait collé sur l’arrière de son képi.

    Quoiqu' il en soit, l’assemblée fut unanime pour dénoncer la manifestation honteuse de cette vieille dame indigne qui semblait retrouver une nouvelle jeunesse de souris grise à l’énoncé des scores que Le Penix renaissant de ses cendres avait atteint lors des ces dernières élections, et qui risquait ainsi de porter le discrédit sur la commune si quelques journaleux étrangers mal intentionnés s’emparaient de l’affaire. Il faut quand même savoir que la région où se situe la commune a été un haut lieu de la Résistance et qu' à ce titre, tout individu de la commune se sent hautement concerné lorsque qu' un quidam tente de porter atteinte à l' honneur des habitants de Sixt-Fer-à-Cheval dénommés les Sizerets et les Sizerettes dont la belle devise ' Le Sizeret meurt mais ne se rend pas' est gravée sur le mur d' enceinte du village sur lequel étaient venu se rompre les vagues de calvinistes hérétiques en provenance de Genève ainsi que celles des soudards des rois de France..

    La conversation s’envenima lorsqu' après le Reblochon et en raison d’un Chignon-Bergeron de derrière les fagot, siroté pourtant avec modération pendant ce temps de Carême, commença à faire son effet. Les vieux réflexes irrédentistes de tout bon Savoyard commencèrent à se réveiller.

    C'est surement une étrangère, cette dame, déclara méchamment la femme du clerc de notaire avec une moue de dégout qui en disait long sur tout ce qui n’était pas lié de prés aux Sizerettes. Ça ne m’étonnerait pas qu’elle soit de Lyon. Le gros mot était lâché. Tout un chacun y alla de sa petite histoire familiale qui s’était déroulée prés de septante années plus tôt dans ces terres qui ont connu le passage des armées d’Hannibal et de ses éléphants, de Napoléon et de bien d’autres.

    Tout y passa : l’aviateur Yankee sans son avion et qui avait perdu le Nord, caché par le grand-père qui avait fait 14-18. Le jeune tirailleur Sénégalais chassé par l’infâme Teuton et qui fini la guerre comme mitron sous la coupe altière de la femme du boulanger du village. Le bijoutier de Gerlan et sa petite famille pourchassée par les hommes en noir aux runes d’or, portant avec difficultés de lourdes valises et cherchant désespérément les chemins les plus discrets pour rejoindre la Suisse. Le chasseur de lapins avec sa tarte au cor d’argent qui avait perdu son unité sur le plateau des Glières et qui trouva refuge dans la ferme de famille où la femme du clerc avait grandi.

    J' arrête là, tant il est vrai que des actes héroïques à faire pâlir les acteurs de ‘ Iliade et l’ Odyssée se sont passés sur ce petit bout de terre des Allobroges ... Et pour revenir à nos moutons, il faut bien avouer que tant à Sixt-Fer-à-Cheval qu’ à Plougastel Daoulas qu' il vote à droite, à gauche, au centre ou aux extrêmes, l' indigène de cet étrange pays appelé France restera toujours le cocu de la classe politique qu' il s' est choisi. Mais comme il a l’air content et de se satisfaire de cet état je lui redis quand même avec conviction :

    TOUS AUX URNES DIMANCHE PROCHAIN...ET HALTE AUX SOVIETS MODERNES DE LA GAUCHE.

    Chris du Fier, ce Mercredi 17 Mars 2010 Haute-Savoie.

    Posté par Chris du Fier, 17 mars 2010 à 19:22

Poster un commentaire